presentation 1

Fondé en 1830 par Mlle de Rochette, repris par la Congrégation des religieuses franciscaines missionnaires de Notre-Dame, l'établissement était situé sous le viaduc de chemin de fer de Royat—Chamalières (d'où son appellation de « Viaduc »).

Grâce à la volonté et au travail des religieuses, cette maison a toujours joué un rôle important d’accueil et de soins auprès des personnes handicapées mentales.

L’Association pour la Gestion et le Développement (A.G.D.) du Viaduc, créée en 1977 (loi 1901 à but non lucratif) a son siège à Cellule. Le conseil d'administration est composé d'un président, vice-président, trésorier, secrétaire, de 4 à 11 membres.

Ne pouvant agrandir le centre compte tenu des limites de la propriété de Chamalières, il a été nécessaire d’envisager un transfert dans des locaux plus vastes et mieux adaptés aux besoins actuels.

C’est la raison pour laquelle, en juin 1983, a eu lieu le transfert à Cellule, près de Riom, dans un ancien séminaire (2,5 ha) dont la construction débuta en 1856, sous le Pape Pie IX et sous le règne de l’empereur Napoléon III.

 

presentation 2    presentation 3

Recherche